Jeudi 22 avril à 11 heures à l’Hippodrome de Pau, s’est déroulée la cérémonie de lancement des travaux de construction du nouvel échangeur de Lescar sur l’A64, en présence de : Pierre Coppey,
Président d’ASF, Philippe Rey, Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Martine Lignières-Cassou, Députée-maire de Pau et Présidente de la Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées, Jean Castaings, Président du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques et Christian Laine, maire de Lescar.

Initié au mois de février 2010 à hauteur de la commune de Lescar, ce chantier prendra fin en mars 2011 avec la mise en service du nouvel échangeur de Lescar sur l’autoroute A64.

Située entre les échangeurs d’Artix (n°9) et de Pau (n°10) et à 2,5km du futur raccordement à l’autoroute A65 (Pau-Langon), cette nouvelle infrastructure desservira l’ouest palois, les zones économiques de Lescar et de Lons, ainsi que l’aéroport Pau-Pyrénées.

Elle favorisera ainsi les échanges locaux et constituera un nouvel outil de dynamisation socio-économique de la région.

Une opération co-financée pour le développement économique local

La convention de financement de l’échangeur de Lescar, d’un montant de 16,5 millions d’euros, a été signée le 5 octobre 2009 à la Préfecture de Pau.

ASF engage près de 6,5 millions d’euros dans la construction de ce nouvel échangeur et de sa gare de péage.

L’Etat prend en charge 5 millions d’euros, la Communauté d’Agglomération de Pau-Pyrénées et le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques participent chacun à hauteur de 2,5 millions d’euros.

Ce programme d’investissement comprend la construction :

– d’un pont au-dessus de l’A64 permettant les échanges entre l’autoroute et la gare de péage
– d’un giratoire reliant l’échangeur à la rocade de Pau (la RD 817)
– de bretelles permettant des échanges depuis et vers Lescar, dans les deux sens de circulation
– d’une nouvelle gare de péage composée de 2 couloirs d’entrée et 4 couloirs de sortie, entièrement automatisés, tous équipés pour accepter le Télépéage comme moyen de paiement.

Garantir les meilleures conditions de circulation pendant les travaux

Pour continuer à garantir les meilleures conditions de déplacement aux clients de l’A64, ASF maintient la
circulation à 2×2 voies autour du chantier (sur près de 1,5km), avec une vitesse limitée à 90km/h (certaines phases nécessiteront toutefois des restrictions plus importantes).

Pendant toute la durée des travaux, les clients d’ASF sont informés en temps réel au travers d’une signalisation temporaire  adaptée, des panneaux à messages variables et de Radio Trafic FM (107.7).

Les grandes étapes du chantier
Avril/mai 2010 : fouilles archéologiques et travaux de terrassement, en vue de la création des bretelles de l’échangeur et de la plate-forme de la future gare de péage.
Juin 2010 : le tablier du pont, long de 44m et large de 10m, construit en dehors de la circulation, sera mis en place en seulement 2 nuits au-dessus de l’autoroute A64.
Juin 2010 – Mars 2011 : création du bâtiment et de l’auvent de la future gare de péage, mise en place des équipements informatiques.
Mars 2011 : mise en service.

Au total, ce ne sont pas moins de soixante ouvriers et une douzaine d’entreprises, dont la plupart proviennent du sud-ouest de la France (Toulouse, Bayonne, Bordeaux), qui oeuvrent à la création de l’échangeur de Lescar.

L’exploitation de la gare

L’échangeur de Lescar sera exploité par le district ASF d’Artix.
Le district béarnais a en charge une équipe de plus de 120 personnes et exploite actuellement :
– 106km de l’autoroute A64, allant de l’échangeur de Briscous n°3 à l’échangeur de Soumoulou n°11
– 6,5km de la Bretelle Autoroutière de Raccordement Ouest de Peyrehorade : l’A641
– 8 gares de péage : Guiche, Sames, Peyrehorade, Salies, Orthez, Artix, Pau, Soumoulou
– 3 aires de service : Hastingues, Lacq-Audéjos nord et Lacq-Audéjos sud.

Au sein d’ASF, les districts sont les unités opérationnelles qui entretiennent des linéaires d’autoroute allant de 60 à 120km. Ils disposent de l’ensemble des moyens humains et techniques, permettant d’assurer 24h/24 leur mission : faire de l’autoroute un lieu de transit sûr, à la fois pour la clientèle et pour le personnel
d’ASF.

Créée en 1957, ASF (Autoroutes du Sud de la France) exploite un réseau de 2 634 km auxquels s’ajoutent 80km en cours de
construction, soit un réseau concédé total de 2 714km.
Trait d’union entre la péninsule Ibérique et l’Europe du Nord, ce réseau est traversé par les grands flux économiques et touristiques européens ainsi que par d’importants trafics régionaux. ASF est une société de VINCI, premier groupe mondial intégré de concessions-construction.

CONTACT PRESSE : Samuel Au-Duong
Direction Régionale Sud-Atlantique Pyrénées
samuel.au-duong@asf.fr

Source: Communiqué de ASF


- © 2018 pau-circulation.fr - Tous droits réservés -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?