mardi 17 septembre 2019
Accueil / Années / 2010-2 / « Déviations » à suivre

« Déviations » à suivre

L’art urbain s’expose à partir d’octobre 2010 à octobre 2011 dans les rues de Gan dans le cadre de l’évènement « Déviations », organisé par le Bel Ordinaire* et le Pôle culturel intercommunal.

Depuis 2009, le Bel Ordinaire invite des artistes à investir l’espace public en réalisant des œuvres d’art sur l’agglomération de Pau.

Cette année, le thème recherché pour cette œuvre devait encourager les déplacements en ville.

Les lauréats choisis pour ce projet sont Brigitte Perroto et Augustin Gimel, artistes plasticiens.

Mélangeant la signalisation routière verticale et les bannières héraldiques, ces neuf panneaux s’inspirent des éléments du territoire en les représentant de façon poétique, imaginaire et ludique.

Les implantations ont été effectuées sur des lieux emblématiques et remarquables au sein de la Ville de Gan par ses services techniques.

Les visiteurs et les habitants peuvent découvrir librement cette exposition répartie au cœur de la ville qui retrace son histoire, sa bastide,  le site fossilifère et le rugby.

Pau-circulation.fr a posé quelques questions aux deux artistes Brigitte Perroto et Augustin Gimel :

1. En combien de temps avez-vous réalisé cette exposition ?
Des premiers repérages sur place à Gan jusqu’à l’inauguration il s’est écoulé 5 mois.

2. Quels thèmes vous ont inspiré pour concevoir ces panneaux ?
Nous avons fait beaucoup de recherches sur le passé plus ou moins ancien de la ville de Gan, sur son environnement actuel, et en avons tiré des éléments graphiques: fossiles, bouteilles de Jurançon, montagnes, briques, ballon de rugby, vaches béarnaises, stèles romaines, canaux, bastide…Nous avons ensuite fait des combinaisons héraldiques de ces éléments pour inventer des sortes de blasons sous forme de panneaux de signalisation.

3. Comment ont été choisis les lieux d’implantation des panneaux ?
L’équipe de la mairie avait suggéré un périmètre d’implantation, sur le tracé de l’ancienne bastide, afin de créer une promenade pour découvrir la ville par ses chemins de traverse. Dans ce cadre, nous avons donc repéré des points en résonance avec nos dessins, situés le plus souvent possible à la croisée de perspectives visuelles, afin de permettre une vision lointaine des panneaux. Comme des signaux d’appel.

4. Avez-vous eu des contraintes techniques pour la réalisation des
panneaux et comment s’est passé leur fabrication par l’entreprise
Signature ?
Nous voulions de vrais panneaux de signalisation, avec l’aspect
réfléchissant qui les rend visibles de nuit à la lumière des phares de voiture. Nous avons donc contacté des fabricants professionnels, l’entreprise Signature à Urrugne, qui a été très réactive en termes
d’écoute de nos besoins et de délai de fabrication. Nous avons envoyé nos dessins en fichiers numériques par internet, et l’entreprise a livré les panneaux directement à la ville de Gan.

5. Depuis combien d’années exercez-vous vos talents d’artiste ?
Depuis une dizaine d’années.

6. Que diriez-vous aux jeunes qui veulent se lancer dans la création artistique ?
Allez-y! Le monde a besoin d’art même si ça n’apparaît pas toujours comme une priorité.

7. Recommenceriez-vous une œuvre similaire dans une autre ville ?
Oui, bien volontiers. Il faut dire que les conditions d’accueil par
l’équipe de la mairie, les services techniques ont été très
encourageantes.

8. Que deviendra cette exposition après le 16 octobre 2011 ?
Il est prévu de les enlever du site l’année prochaine, nous ne savons pas encore ce que nous en ferons.

9. Avez-vous d’autres projets en cours ?
Oui, nous développons actuellement un projet multimédia, une évocation des pays et territoires disparus, qui s’intitule « Terres vaines ».

10. Que diriez-vous aux personnes qui vont aller voir cette exposition ?
Merci ! Nous sommes des artistes vivants et sommes heureux quand nos oeuvres et les visiteurs se rencontrent.


*Le Bel Ordinaire est un équipement de la CDA Pau-Pyrénées soutenu par le Conseil Général et le Conseil Régional d’Aquitaine.

Lire à nouveau

Tour De France 2019 – Étape 13 – Contre la Montre Individuel à Pau