Les accidents routiers sont en hausse de 10 % pour le premier semestre 2011.

On dénombre trois morts de plus par rapport à l’année 2010, ce qui porte à 21 morts le nombre de tués sur les routes du 64 en 5 mois.

L’objectif préfectoral qui était fixé à un maximum de 30 morts pour l’année 2011 ne sera certainement pas réalisé.

A la date du 27 juin 2011, on décompte  23 morts alors qu’en 2010 on était à 20 morts, rien que pour le mois de mai, le nombre de victimes s’élèvent à 8 accidents mortels.

En zoomant sur les chiffres on s’aperçoit que les accidents mortels ont eu lieu davantage en zone gendarmerie (18), traditionnellement des zones de campagne, alors que dans le secteur police (5) , en ville le nombre est largement plus faible.

Cela s’explique simplement, les vitesses sont plus faibles en ville, on a donc souvent que des accidents matériels, ce qui n’est pas le cas en campagne.

Les Chiffres sur 5 mois (jusqu’à fin mai):

Le nombre total d’accidents depuis le début de l’année est de 391 au lieu de 341 pour 2010 (+50).

Le nombre total de morts depuis le début de l’année est de 21 au lieu de 18 pour 2010 (+3).

Le nombre total de blessés hospitalisés depuis le début de l’année est de 127 au lieu de 99 pour 2010 (+28).

Le nombre total de blessés légers depuis le début de l’année est de 344 au lieu de 312 (+32).

Les routes des Pyrénées-Atlantiques sont donc fortement accidentogènes, il convient d’être très vigilent…

Tags:

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?