Plus de 200 infractions à la vitesse ( l’autouroute A64 est limitée à une vitesse maximum de 130km/h) ont été constatées entre vendredi après-midi et lundi soir par les gendarmes de la sécurité routière départementale, mobilisés sur l’A64 durant le week-end du 15 août.Un automobiliste d’origine portugaise et demeurant en Suisse a été intercepté alors qu’il circulait à 200 km à l’heure au niveau de Lacq. Il a dû payer immédiatement une amende de 750 euros. Il a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire. C’est son épouse qui a du conduire jusqu’à son domicile.Quelques minutes plus tard, un second automobiliste  a été contrôlé à 180 km à l’heure. Il a dû payer également immédiatement une amende de 750 euros. Il a fait aussi  l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire, d’ailleurs il est récidiviste car il y a deux ans, il avait dû faire appel à une dépanneuse pour regagner l’Espagne.Comme quoi cela ne sert pas de leçon.A noter également qu’un radar mobile a été mis en place hier après-midi dans le village de Bourgarber pour contrôler la vitesse limitée ici à 50 km/h sur la D945.D’autre part, une interdiction préfectorale de circulation a été mis en place sur les autoroutes entre 7 heures et 19 heures, les gendarmes ont interceptés sur l’A63, 15 chauffeurs routiers espagnols, qui ont du s’acquitter d’une amende de 90 euros et d’une immobilisation de leurs poids-lourds.Source: La république des Pyrénées©, Sud-Ouest©, EDSR®