verbalisation_non_verbale_small

Après les “radars mobiles mobiles”, place maintenant à la vidéo-verbalisation.

Ce nouveau dispositif permet de verbaliser les usagers à distance, comme par exemple, pour le cas d’un conducteur qui commet une infraction.

 A quoi cela ça sert?

La vidéo-verbalisation à un double objectif, tout d’abord pour lutter contre l’insécurité routière et pour faciliter la fluidité du trafic routier.

Les infractions verbalisées suivant le code de la route sont les franchissements de feu rouge ou le non respect des stops, aux vitesses des véhicules qui ne respectent pas les limitations en vigueur, les distances de sécurité, le stationnement gênant en double file sur une voie de circulation ou dans un couloir de bus, les incivilités comme le stationnement sur un passage piéton ou sur une place réservée au PMR et non-acquittement des péages.

 Comment ça marche?

Dès qu’une infraction est constatée, un policier photographie le véhicule incriminé afin de relever la plaque d’immatriculation puis il transmet les clichés de l’infraction au centre national de traitement à Rennes (CNT), qui identifiera le propriétaire et lui adressera une contravention.

On trouve ce système de vidéo verbalisation en action dans de nombreuses grandes villes françaises comme:

  • Paris
  • Marseille
  • Saint-Etienne
  • Aix-en-Provence
  • Nice
  • Chartres
  • Saint-Mandé
  • l’aéroport d’Orly
  • Asnières-sur-Seine
  • Puteaux
Tags:

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?