olev-hp-hdr-batterydeeb4d775381d55238aa33f8edc3a1c3-0-640-852-3185133

A Gumi,  ville de Corée du Sud, des tests ont commencé à être réaliser afin de créer un réseau de  routes avec circuit à induction électrique intégré qui permet aux bus publics électriques d’être alimenter afin de recharger ses batteries tout en se déplaçant.

L’Institut supérieur de Corée pour la science et la technologie (KAIST), qui a mis au point le système, va le tester pendant les quatre prochains mois sur un parcours de 24 km à travers la ville.

L’électrification des routes ne nécessite pas de travaux importants car les câbles fournissant l’énergie sont enterrés ponctuellement, par exemple à des arrêts de bus ou sur des routes réservés aux bus permettant une vitesse accrue pour cette dernière option.

Cette méthode sans fil de rechargement exclut totalement les risques d’électrocution.

L’OLEV, pour On-line electric vehicle, est un véhicule électrique développé par le Korea Advanced Institute of Technology.

Sa particularité est d’être alimenté sans contact au moyen de bandes électromagnétiques à induction discontinues et enterrées  de 20 à 30 centimètres sous la chaussée.

L’inconvénient, pour le moment, est le prix du système : chaque OLEV coûte environ 700 millions de wons (472.000 euros).

Ce type de véhicule s’apparente donc à un intermédiaire entre la voiture électrique et un tramway à alimentation par le sol (APS).

En effet, l’OLEV fonctionne à l’aide d’un moteur électrique et de batteries qui se rechargent par induction lors du passage du véhicule sur les portions de route équipées de bandes électromagnétiques.

Ces bandes électriques n’ont besoin d’être présentes que sur 20% du trajet parcouru pour assurer une alimentation suffisante au déplacement.

La technologie de l’OLEV présente les avantages du véhicule électrique autonome, (souplesse et indépendance) et ceux d’un véhicule à alimentation continue (autonomie et disponibilité) sans nécessiter d’infrastructure lourde. À terme, cette technologie pourrait alimenter les transports en commun comme les voitures individuelles d’une ville, sans l’accabler de rails et de caténaires omniprésents.

Ce système permet de réduire sensiblement la taille des batteries des bus, à seulement un cinquième de la taille habituelle.

Et enfin, côté écologie, on peut dire adieu aux gaz d’échappement, co², ozone et à l’utilisation du pétrole dans les transports.

 

IRT KAIST – OLEV (On-Line Electric Vehicle… par pau-circulation_fr

KAIST Online Electric Vehicle (OLEV) par pau-circulation_fr

Source: AFP ©, OLEV©, KAIST©.

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?