BAYROU_change

La campagne électorale municipale débute à Pau, nous allons faire le tour des grandes propositions de tous les candidats concernant notre thème favori : l’aménagement urbain.

Pour cette première partie, nous allons nous intéresser au programme de François Bayrou, premier de la classe dans les sondages.

Les principaux changements seraient:

1- Création d’un « ring », un anneau de circulation en hyper-centre

La création d’un anneau routier de transit autour de l’hyper-centre, qui permettra  dans les deux sens de faire le tour du cœur historique et commerçant, afin de fluidifier le trafic et faciliter le lien simple vers les parkings.

Avec un système de coordination de feux de signalisation type “onde verte” optimisera la durée de traversé en 5-6 minutes.

2- Dans l’hyper-centre, les transports collectifs sont gratuits et en microbus (type Coxitis)

Dans le cœur historique, le service de transport en commun doit être attractif, léger, et gratuit, des micros-bus si possible électriques, non-polluants, gratuits pour l’usager, vitrés, avec une fréquence de passage suffisante pour les usagers.

Afin que ces lignes de bus soient perfectionnées, il conviendra de les concevoir en site propre mais avec un maillage léger.

3- Le renouveau du stationnement en ville

La création de trois nouveaux pôles de stationnement va permettre pour faciliter la vie dans l’hyper-centre.

Un premier emplacement de parking à construire devrait se situer au autour de la gare.

Plusieurs emplacements sont possibles au parking provisoire du stadium de la gare, actuellement parking à ciel ouvert, ou à proximité du stade Philippe Tissié.

La conception de ce parking doit répondre à deux éléments obligatoires; la couverture de ce parking doit être traitée en jardins suspendus et avoir une meilleure vue du boulevard des Pyrénées et de la  continuité de l’axe château – hôtel du département – jardins du Roy.

Deuxième élément obligatoire, le juxtaposer près des arcades afin de le relier par un passage protégé jusqu’à un ascenseur panoramique.

La capacité de ce parking sera de 500 à 600 véhicules.

Deuxième emplacement, la Place de Verdun

Le deuxième emplacement sera la place de Verdun, place immense actuellement colonisée par les voitures, doublée de terrains attenants appartenant à l’armée.

L’ajout d’un millier de places de stationnement et création d’un espace au-dessus avec des jardins.

Troisième emplacement, sortie de l’autoroute A64

Le troisième emplacement est la sortie de l’autoroute, un parking en silo à cet endroit serait complémentaire des autres parcs de stationnement et serait relié le jour venu à un éventuel équipement nouveau.

Payants ou gratuits? Pas d’information à ce sujet, on sait juste  que ces parkings pourraient être financés par une société pilotée par la puissance publique “qui emprunterait sur une longue période et dont le seul but ne sera pas la rentabilité mais de rembourser ces emprunts et d’en faire une opération blanche pour le contribuable”. François Bayrou chiffre la place de parking à “7 000 euros”. Ce qui fait 17,5 millions les 2 500 places.

4- Une certaine perméabilité du centre-ville

François Bayrou se prononce pour l’ouverture des bornes qui ferment actuellement le centre-ville piétonnier à certaines heures, et certains jours, par exemple le matin avant 10 h 30 ou le soir.

Une partie du centre devienne ainsi plus accessible, avec plutôt des itinéraires en U permettant de déposer une personne, ou de faire une course sans qu’ils puissent devenir itinéraires de traversée.

5- Amélioration du boulevard des Pyrénées

Le boulevard des Pyrénées devrait être réaménagé pour supprimer l’axe de traversée afin d’en faire un lieu de vie où l’on peut contempler les Pyrénées en toute sérénité.

La circulation automobile serait réservée uniquement aux riverains, à vitesse réduite, et aux usagers qui veulent s’arrêter et consommer.

6- Des itinéraires protégés pour les cyclistes

Les voies cyclables actuelles sont inadaptées et dangereuses, il veut donc les remplacer par des pistes réservées uniquement à eux sans cohabitation périlleuse.

7-Accessibilité pour les PMR

  • L’installation d’une voiture IDELIB adaptée aux personnes à mobilité réduite. L’objectif est de permettre de gagner en autonomie avec un service en libre-service adapté.
  • La création d’une licence taxi permettant la prise en charge des personnes handicapées.
  • Aujourd’hui, il n’existe pas de taxi adapté permettant de prendre en charge des personnes handicapées.
  • Le lancement d’un concours des commerces accessibles (commerce le plus adapté, commerce le plus accueillant).
  • L’accompagnement des professionnels dans la mise aux normes.
  • C’est une étape difficile pour les commerçants qui peut générer des investissements lourds. Il est important d’accompagner les professionnels pour leur faciliter cette étape.
  • La création d’un « label accessibilité » pour les commerces, cabinets médicaux… (Possibilité d’un accompagnement financier via le FISAC et soutien des commerces et des établissements labellisés par une communication de la Mairie).
  • La création de circuits fléchés (borne H) permettant d’indiquer aux personnes handicapées qu’elles se trouvent sur un circuit urbain accessible aux fauteuils.
  • Le déploiement d’un véritable réseau de pistes cyclables accessibles aux personnes handicapés. 
  • La systématisation de l’installation de bandes podotactiles au niveau des passages piétons. Lobbying pour le lancement des travaux par RFF pour la mise aux normes de la gare de Pau.
  • L’installation de bancs publics ergonomiques pour personnes âgées.
  • La multiplication des Coxity à Pau, notamment en direction des maisons de retraites et des établissements accueillant des personnes à mobilité réduite.
  • Une concertation permanente avec les associations locales de personnes handicapées.

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?