nombre habitants à pau 2106.xlsx22

Cela fait un peu moins de dix ans que l’exode Palois a commencé selon les derniers chiffres de l’INSEE, la ville de Pau perd toujours des habitants chaque année, depuis l’année 2007, un peu plus de 1.000 habitants par an quittent la commune.

Raison numéro une la faute aux impôts locaux

Les loyers palois sont trop excessifs  par rapport aux villes voisines

Obtenir des baisses de 10 à 30 % des prix des loyers pour des logements sensiblement identiques juste à côté de Pau, motivent les foyers à déménager en dehors de la cité royale pour gagner encore plus de pouvoir d’achat.

L’accès à son domicile et un cadre de vie amélioré et plus calme

L’accessibilité à son logement est très fortement perturbée par la circulation automobile aux heures de pointe, le manque d’aménagements et d’espaces publics pour les piétons ne plaident pas en faveur d’un cadre de vie idéal pour les habitants et leurs enfants.

La sécurité des piétons liée à la hausse du trafic renvoie un sentiment d’insécurité avec de nombreux cas d’accidents avec des véhicules motorisés.

De nombreuses dégradations ou des actes d’incivilités, ainsi que des bandes de personnes fortement alcoolisés favorisent un climat d’insécurité et un mal être ambiant.

Les nuisances sonores dans les quartiers festifs nuit au bien vivre des habitants

Des quartiers de la ville sont confrontés à un autre problème: les nuisances sonores.

Les quartiers du Foirail, de la place Clémenceau, du Triangle ou d’Étigny, sont des lieux de vie nocturnes reconnus qui nuisent aux biens être des habitants.

D’autres nuisances sonores également reconnues sont liés à des nuisances dues aux gens alcoolisés seuls ou en bandes qui errent dans les parcs Lawrence, Beaumont et à côté du hall d’entrée du parc des expositions côté rond point du souvenir Français.

Exode rural vers les communes de la seconde couronne

Au début des années 2007-2008, les communes limitrophes ou proches de Pau augmentent considérablement le nombre de leurs habitants comme Lons ou Lescar mais maintenant ce sont les communes de la seconde couronne qui attirent désormais les futurs habitants:

  • Sauvagnon 3.118 habitants; + 6 %  en 2013
  • Serres-Castet 3.973 habitants; + 12 % en 2013
  • Nousty 1.579 habitants; +20 % en 2013
Tags:

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?