Ouverture totale du stationnement sur la place de Verdun

Publicité:

Ouverture totale du stationnement sur la place de Verdun


À partir de ce samedi 10 juin 2017, la totalité du parking de la place de Verdun est ouverte aux stationnements des véhicules, pour l’instant cela restera gratuit mais dès le 1er août prochain, cela passera payant.

La nouvelle place sera inaugurée officiellement par la municipalité paloise, le 23 juin vers 11h00 après plus de 12 mois de travaux.

 

Le nombre de places de stationnement passe de 1660 à 1300 environ suivant sa nouvelle configuration. 

Dès le 1er août, le stationnement sera payant; Le tarif de base sera de 1 € par demi-journée.

Un tarif spécial de 1 € la journée sera appliqué pour les professionnels du centre-ville et pour les riverains.

Le contrôle d’accès du site de stationnement s’effectuera 24h/24 et 7j/7.
Les périodes payantes seront du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.
En dehors de ces périodes, le parking restera contrôlé en entrée et en sortie avec application de la gratuité, comme pour la pause méridienne, la nuit, le dimanche et les jours fériés.

Des caméras de vidéo-surveillance seront également installées à chaque entrée et sortie, l’ensemble du parking et de la place sera surveillé en permanence par un système de vidéo-surveillance.

La place de Verdun rénovée offre désormais 22.000 m² de “jardin promenade” sous un linéaire de 800 mètres avec un total de 550 arbres pour 4 000 m² de massifs fleuris.

Dans le cadre des travaux de rénovation, 110 arbres ont été plantés en remplacement des 56 qui ont été abattus.
Des aires de jeux, des bancs, des vasques à déchets et deux sites de tris de déchets, ainsi qu’ un terrain de pétanque ont été ou seront installés.

L’extension de la zone payante de stationnement concernera également les rues adjacentes à la place.

La pose de jardinières pour encercler la zone payante de stationnement sur le côté ouest de la place a été effectuée afin d’éviter toute grivèlerie.

 

 


Le réaménagement du stationnement sur la ville de Pau continue avec la modification du stationnement sur et aux alentours de la place de Verdun.

En effet, le stationnement sur la place de Verdun devient payant dès cet été 2017:

les tarifs sont pour l’instant les suivants (possibilité de modification):

  • 1 € la demi-journée (8h30-12h30 et 14h00-18h00) du lundi au samedi,
  • Gratuit le dimanche, la nuit et entre 12h30 et 14h00,
  • Tarifs Abonné : – Résident : 10 € / mois (équivalent zone verte) – Employé : 30 € / mois.

De nombreuses places pour GIG-GIC et pour le rechargement de véhicules électriques seront créées et installées.

Le pourtour de la place sera entouré de jardinières “grand-modèle” afin de sécuriser le parking et d’éviter toute fraude ou toute tentative de grivèlerie.

Un système performant de vidéo-surveillance sera installé à 6 points différents sur la place de Verdun.

Elles sécuriseront toute la place et même plus afin de dissuader tout vol ou toute fraude.

La nécessaire extension du zonage

Afin de lutter contre les effets de report du stationnement payant de la place de Verdun, une extension de l’offre payante sur les rues adjacentes est déjà prévue et sera installée aussi cette été 2017.

Toutes les rues autour de la place de Verdun deviendront payantes, les usagers de type “pendulaires”, “visiteurs” et même “résidents” seront obligés de s’acquitter du prix du stationnement!

Toutes les rues autour de la place de Verdun deviendront payantes

Un nouveau dispositif du contrôle du paiement du stationnement sera mis en place, aucun resquilleur ne pourra y échapper, nous en parlerons dans un prochain article.

Ce dispositif saura quasiment en temps-réel quel véhicule est en infraction, la sanction sera immédiatement transmise au centre national, le contrevenant recevra chez lui le procès verbal!

Impossible de resquiller

Les rues concernées par l’offre de stationnement payante seront (dans leur totalité ou partiellement):

  • Rue Bayard,
  • Allée du Grand Tour,
  • Cours Camou,
  • Rue de Livron,
  • Rue Michelet,
  • Rue de Liège (extension),
  • Avenue de la Résistance,
  • Allée Lamartine,
  • Rue de l’Amiral Ducasse,
  • Rue Jeanne d’Arc,
  • Rue des 3 Frères Bernadac,
  • Rue Victor Hugo,
  • Rue Montpensier (extension),
  • Rue Manescau,
  • Avenue Gaston Phoebus,

La liste n’est pas exhaustive et non définitive, sachez que le marquage au sol de l’emplacement des horodateurs a été réalisé il y a trois semaines par les services techniques de la ville de Pau.

Le nombre de places de stationnements payants supplémentaires est estimé à environ 1.000 places, ce qui portera le nombre de places de stationnement payantes sur Pau à plus de 3.000 sur la voirie.


Constats:
Une offre de stationnement plus importante que la moyenne (112 places pour 1000 hab) … et pourtant les mêmes retours d’insatisfaction sur les difficultés ressenties :
•manque de places pour les visiteurs et les résidents
•difficultés pour les professionnels dans et autour de l’aire piétonne Avec 72% de stationnement de surface gratuit, Pau fait figure d’exception … alors que la gratuité :
•est une forme d’anarchie : « premier arrivé, premier servi »
•fait supporter le coût du service stationnement au contribuable

Les incivilités sont nombreuses sur Pau :
•taux de paiement parmi les plus faibles : 20 à 30 % selon les zones
•stationnement illicite important (trottoirs, aires livraison, …) Seulement 5% des PV dressés concernent des dépassements de paiement (soit 95% des PV établis concernent les stationnements interdits)

Le stationnement à Pau aujourd’hui :

La rotation, principe fondamental du stationnement en milieu contraint :

Enjeux:
Une offre à mieux utiliser
-> pour renforcer les fonctions économiques et résidentielles du centre-ville
+ Augmenter le nombre de places pour les visiteurs/clients et résidents
+ Possibilité de requalification des espaces publics
-> et dégager des marges de manœuvre (autofinancement des investissements)
Libérer de la place pour les clients et résidents :
+ par plus de rotation
+ par le report des actifs sur le système « BHNS + parcs relais »
Anticiper la dépénalisation du stationnement
Des actions potentiellement impopulaires à expliquer => Communiquer

Le stationnement, composante d’une politique de mobilité durable
au service d’un centre-ville renouvelé et attractif.

Les évolutions proposées:

1 – Le stationnement, un service dont le coût doit être supporté par l’usager et non par le contribuable
2 – Une modulation géographique cohérente par rapport à la pression :

+ Gratuité en périphérie (y compris parcs-relais)
+ Hausse du prix horaire à mesure de l’approche de l’hypercentre
+ Prix horaire progressif sur voirie, dégressif en parking souterrain

 

Rythmes de mise en œuvre:

De nouveaux services aux usagers:

+ De nouvelles modalités de paiement
Paiement par carte bancaire avec ou sans contact,
Possibilité d’utiliser la carte Pyrelis comme outil de reconnaissance (par exemple pour certains profils d’abonnés),
Paiement des abonnements directement sur l’horodateur.
+ Plus de sécurité
Structure compacte résistant aux dégradations et à la fraude, détection d’attaque physique,
Système de verrouillage des ouvertures hautement sécurisées.
+Une ergonomie et une exploitation améliorées
Saisie obligatoire de la plaque d‘immatriculation
Maintenance et contrôle à distance
Possibilité d’insérer des messages municipaux,
Des horodateurs aux fonctionnalités améliorées
L’horodateur Strada Evolution

Le paiement mobile ou à distance:

Diversifier les moyens de paiements :
+ A l’aide d’un smartphone grâce à l’application
+ Depuis un point d’accès Internet

Offrir de la souplesse à l‘usager :
+ Choisir, à l’avance, la durée de son stationnement
+ Arrêter son temps de stationnement et ainsi être facturé au prorata du temps réellement stationné
+ Prolonger la durée du stationnement d’un ticket en cours de validité

Principes généraux :
1- Gratuité du premier quart d’heure (généralisation des “arrêts-minutes“)
2- Zones tarifaires en adéquation au rapport offre/demande
3- Maintien de la pause méridienne qui engendre des manques à gagner mais maintient une attractivité pour l’activité restauration du centre ville.
4-Tarification inversée par rapport à celle des parkings :
prix horaire progressif sur voirie, dégressif en ouvrage
5- Fin de la limitation de durée à 2h (4h payantes par demi-journée)
Des tarifs modifiés pour répondre à la demande

 

Nouvelles tarifications des usagers horaires:

Diversifier les moyens de paiements :
+ A l’aide d’un smartphone grâce à l’application
+ Depuis un point d’accès Internet

– Simplification du zonage : suppression de la zone rouge – Tarification au quart d’heure qui :
•anticipe la dépénalisation du stationnement (janvier 2018)
•évite une reprogrammation des horodateurs fin 2017 – Une nouvelle grille qui génère :
•de nouvelles recettes : + 35% sur 1 trimestre => + 250 à 400 K€/an espérés
•une diminution de 37% des PV pour non-paiement

Évolution des abonnements:
1/ abonnement résident : – Maintien du principe actuel – Baisse du coût de l’ abonnement sur la zone verte à 10 € / mois

2/ abonnement professionnels : – offre pour les professionnels (artisans, profession libérale, …) intervenant ponctuellement en centre-ville – offre pour les professionnels du centre-ville dont l’activité justifie un usage régulier d’un véhicule (souscription pour un seul véhicule)

– Gratuité consentie pour les professions de santé (caducée)


Publicité:

En Attente De Votre Commentaire

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Contactez-nous

Vous avez une question concernant le site web pau-circulation.fr ? Ce site est indépendant de la ville de Pau et de son agglomération, nous ne pouvons pas résoudre les problèmes et les conflits les concernant. Merci de votre compréhension.

Envoyé et Reçu

- © 2017 pau-circulation.fr - Tous droits réservés -

Connectez-vous avec votre identifiant

ou    

Forgot your details?