Fébus est un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à hydrogène qui verra le jour à Pau en 2019.
Les huit bus, qui se déploieront le long d’un axe Nord-Sud, se distinguent par leur forte fréquence et la régularité de leur temps de parcours.


Grâce à une pile hydrogène qui alimente son matériel électronique, Fébus est 0 émission. Fébus révolutionne le déplacement en étant le premier bus à haut niveau de service de 18 mètres « zéro émission » à circuler dans le monde.

Fébus roulera sur 6 km pour relier la gare et l’hôpital. La mise en place de Fébus s’accompagne de multiples changements urbains : voirie, trottoirs, pistes cyclables, plantation d’arbres…
Et ce avec une mission simple : rendre la ville plus humaine, plus propre, plus accessible, plus performante!

La technologie hydrogène

Le choix de la technologie hydrogène pour Fébus est un élément fort du projet. C’est une première mondiale pour un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de cette taille. L’usage du gaz hydrogène dans le domaine des transports est encore méconnue alors que c’est une technologie sûre, performante et respectueuse de l’environnement !

Une technologie maîtrisée

L’hydrogène est une énergie maitrisée. Celui-ci est utilisé depuis des décennies dans l’industrie, et de plus en plus dans les transports, grâce au déploiement des piles à hydrogène. Un ensemble de normes et de contrôles garantissent aujourd’hui la sécurité de cette technologie (Guide de recommandations émis par l’Ademe, et publié en 2015).

Les  réservoirs à hydrogène sont soumis à de nombreux tests : tests au feu, tirs à balles réelles, milliers de cycles de remplissage, crash tests… De quoi s’assurer de la fiabilité de cette technologie. D’ailleurs les pompiers de La Manche ont équipé leurs véhicules électriques d’intervention de réservoirs à hydrogène : c’est bien la preuve que cette technologie est sûre !

Les atouts de l’hydrogène pour la mobilité

L’hydrogène est de plus en plus utilisé dans le domaine des transports. C’est aujourd’hui une technologie maitrisée qui a en plus l’avantage d’être particulièrement adaptée aux véhicules lourds (des bus aux camions en passant par les trains).

Mais si l’usage de l’hydrogène a été choisi pour le projet Fébus, c’est avant tout pour sa performance : il permet une exploitation efficiente et souple, sans infrastructure en ligne additionnelle, sans bus de secours. L’exploitation du gaz est aussi pratique puisqu’elle ne nécessite pas d’arrêts intempestifs pour les recharges. L’hydrogène est surtout une énergie 100 % propre : aucune émission toxique, Fébus ne rejettera que de l’eau pure !

Une production 100% paloise et 100% renouvelable

L’hydrogène représente 92 % des atomes présents dans l’univers. La Terre produit du gaz hydrogène à l’état naturel. C’est donc une énergie 100 % naturelle, mais aussi 100 % propre et donc 100 % locale. Pour l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) l’hydrogène est le chaînon manquant de la transition énergétique car elle permet de stocker les énergies renouvelables. De plus, les piles à hydrogène ne contiennent aucune matière polluante et sont recyclables à plus de 95 %.

L’hydrogène sera produit sur place grâce à la station hydrogène construite à côté du site actuel de remisage des bus, avenue Larribau. C’est grâce à l’énergie solaire que l’hydrogène sera fabriqué sur site. Les panneaux solaires seront installés à proximité du site : le cycle de production est donc 100 % propre et durable ! Le choix de produire l’hydrogène directement sur site s’inscrit dans la politique de développement durable de l’agglomération paloise et la stratégie énergétique française.

Source: https://www.febus-pau.fr ©


- © 2018 pau-circulation.fr - Tous droits réservés -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?