Onéreux financements de la modernisation des parkings :

Aller se garer dans le centre-ville de Pau va bientôt coûter beaucoup plus cher dès le 1 mars 2022.

La mairie a décidé d’augmenter significativement les tarifs du stationnement dans les parkings de la ville.

Dans les parkings Verdun, Aragon, Bosquet, Halles-République, Clemenceau et Beaumont, les prix vont augmenter, et pas qu’un peu.

Certains tarifs et certains abonnements passent du simple au double… ainsi que dans toutes les rues de la ville.

Afin de pallier aux difficultés des ressources nécessaires à l’entretien des parkings et à l’amortissement des nouveaux parkings-relais qui restent vides depuis de nombreux mois, la ville est obligée de combler son budget (déficitaire).

Les causes sont multiples, la Covid, le manque d’engouement pour l’hyper-centre aux niveaux commerces et touristiques, le nombre de résidents toujours de moins en moins nombreux dans ce cœur historique, fondé par Gaston Fébus et berceau d’Henri IV.

Une hausse des tarifs n’est pas forcément adaptée pour faire revenir tous les habitants et tous les clients qui ont délaissés ce centre ville.

Drôle de conception de ville humaine !

L’ensemble de la majorité MODEM-LREM-LR a voté cette hausse ainsi que 4 membres de l’opposition (dont EELV) hostile à la « voiture » responsable de tous les maux de la Terre…

Malheureusement sans réponse réaliste pour notre centre-ville afin de la transformer en ville accueillante et chaleureuse, ce qui n’a été définie par aucune des 2 parties qui ont voté pour cette hausse, l’issue risque d’être encore plus fatale.

Les palois méritent mieux qu’une étroitesse d’esprit et le manque d’avenir en commun !

Parkings palois, variable d’ajustement

A lire également :
Parkings palois, variable d’ajustement