A65

 

Et oui, il y a quasiment un an l’A65 ouvrait ses routes aux publics, l’inauguration de l’autoroute a eu lieu le  jeudi 16 décembre 2010 à 10h08 précisément.

Premier Bilan: vu les tarifs élevés, beaucoup d’automobilistes et de transports routiers préfèrent continuer à utiliser la route nationale malgré la dangerosité et la pénibilité du trajet.

Deuxième Bilan: 10.000 clients par jour utilisent l’autoroute et en moyenne cela correspond à 5700 véhicules par jour qui font l’équivalent d’un trajet complet Pau-Langon ou Langon-Pau. Nous sommes sous le seuil de rentabilité au alentour de -10%, il faudrait environ 6.800 véhicules par jour pour la 1ère année et de 9.200 véhicules au bout de trois à quatre ans.

Si les tarifs ne sont pas revus légèrement à la baisse, on peut être certain de ne pas tomber dans des embouteillages, mais pour l’instant aucun changement de prix n’est envisagé par le gestionnaire seulement la possibilité d’abonnement de type “fréquence” pour les plus grands utilisateurs.

La rentabilité de l’autoroute est tout même assurée car la concession accordée est de 60 ans.(une clause de garantie de recettes a été établie lors de la concession de l’autoroute, elle est aux risques et aux périls du concessionnaire en ce qui concerne sa fréquentation et bien sur son chiffre d’affaires.)

N.B: Attention ne faites pas demi-tour sur l’autoroute A65, car cette autoroute a la particularité d’avoir un rond-point après chaque entrée-sortie sauf aux échangeurs d’autoroutes A62-A64. Cela vous couterez un tarif complet soit 23.10€, assez cher pour un demi tour de “manège”.

Point d’information supplémentaire (mis à jour le 21/12/11): les travaux de l’A65 ont été financés par 300 millions d’euros apportés par Eiffage et Sanef, les actionnaires d’A’liénor, et par 1 milliard d’emprunt bancaire.

Les surcoûts liés au Grenelle de l’environnement ont permis au concessionnaire de recevoir 90 millions d’euros de l’Etat et de voir sa concession passer de cinquante-cinq à soixante ans.

Malgré tout, une clause de déchéance prévoit que l’Etat et les collectivités supporteraient les dettes en cas de défaillance du concessionnaire.

P.S: A lire sur le journal “Libération” du 15/12/11 à 0h00: http://www.liberation.fr/terre/01012377767-l-a65-autoroute-qui-reve-d-embouteillages

 

 

 

Tags:
1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.

  1. Fachin 7 années il y a

    A65 : une aberration d’un coût astronomique !
    Un 2 fois deux voies gratuite (comme dans la Bretagne/Vendée ou l’Alsace) sur les routes droites des Landes n’aurait nécessité que quelques déviations de villes/villages à un coût bien moindre !
    Quand à la dangerosité moindre ? ? ? il faut rouler de Langon à PAU la nuit par temps de pluie pour s’apercevoir que l’A65 est bien plus dangereuse que la route RN 134 (il faut rouler à moins de 80 km en ayant encore peur et à un prix dissuasif ! ! !).
    Les profiteurs du privé ont hélas encore de beaux jours et de belles installations à s’approprier ! au détriment des Routes Nationales (même à vocation Internationale) qui sont bradées ou dégradées en Départementales.

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?