Atmo

Vendredi 29 novembre, les indices de qualité de l’air sont mauvais à Agen et Dax, médiocres à Lacq et Pau, moyens à Arcachon et Bordeaux, et bons à Bayonne et Périgueux. Les particules en suspension sont responsables de ces indices. Samedi, l’indice prévu est médiocre sur Agen, Dax et Pau, moyen sur Lacq, et bon sur le reste de l’Aquitaine.

L’indice ATMO : définition et mode de calcul

L’indice Atmo caractérise la qualité de l’air quotidienne d’une agglomération de plus de 100 000 habitants sur une échelle qui va de 1 (indice très bon) à 10 (indice très mauvais).

Pour une zone de moins de 100 000 habitants on parlera d’indices de la qualité de l’air simplifiés (IQA). Cet indice ne permet pas de mettre en évidence des phénomènes localisés de pollution mais une pollution globale de fond.

Cette échelle tient compte des niveaux de dioxyde de soufre, de dioxyde d’azote, d’ozone et des particules en suspension.

  • Bordeaux, l’indice ATMO est calculé à partir des mesures des stations de Grand Parc, Talence, Bassens, Saint-Sulpice et Cameyrac, Ambès et Léognan.
  • Pau, de Billère et de Pau le Hameau.
  • Bayonne, l’indice ATMO est calculé à partir des mesures de la station de Bayonne Saint Crouts.
  • Lacq, l’indice de la qualité de l’air simplifié est calculé à partir des mesures des stations de Lacq, Abos, Labastide Cérazacq, Maslacq, Lagor et Mourenx.
  • Périgueux, l’indice de la qualité de l’air simplifié est calculé à partir des mesures de la station de Périgueux-Picasso.
  • Agen, l’indice de la qualité de l’air simplifié est calculé à partir des mesures de la station de Agen-Armandie.
  • Arcachon, l’indice de la qualité de l’air simplifié est calculé à partir des mesures de la station Lucien-de-Gracia.
  • Dax, l’indice de la qualité de l’air simplifié est calculé à partir des mesures de la station Centre-de-secours.
Mode de calcul

Les indices sont construits à partir de 4 indicateurs de pollution pour lesquels sont calculés 4 sous indices :

  • le dioxyde de soufre – SO2
  • le dioxyde d’azote – NO2
  • l’ozone – O3
  • les particules fines – PM10

L’indice final est le plus élevé des 4 sous indices. Calculé de 0 à 24 h, il est estimé en cours de journée et fait l’objet d’une prévision de tendance pour le lendemain.

Les données de base pour le calcul journalier de chaque sous-indice sont :

  • la moyenne des concentrations maximales horaires observées pour le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2) et l’ozone (O3)
  • la moyenne des concentrations journalières observées pour les particules en suspensions (PM10)
IndiceSO2NO2O3PM10*
10 à 390 à 290 à 290 à 6
240 – 7930 – 5430 – 5407 – 13
380 – 11955 – 8455 – 7914 – 20
4120 – 15985 – 10980 – 10421 – 27
5160 – 199110 – 134105 – 12928 – 34
6200 – 249135 – 164130 – 14935 – 41
7250 – 299165 – 199150 – 17942 – 49
8300 – 399200 – 274180 – 20950 – 64
9400 – 499275 – 399210 – 23965 – 79
10>=500>=400>=240>=80

* Echelle modifiée par l’arrêté du 21/12/2011 applicable au 01/01/2012.

Source & textes: airaq.asso.fr

Tags:

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?