Publicité:


A partir d’une initiative de Brigitte Julian, une enseignante de cycle trois à l’école du Hameau, les enfants mais aussi les adultes ont la possibilité de partager des livres.

Un livre-lib (biblioparc) est installé à côté de l’école et a été conçu par un ancien parent d’élève, un peu bricoleur.

L’idée générique d’échanger entre plusieurs individus des livres n’est pas nouvelle, le concept américain du « bookcrossing » qui a vu le jour aux États Unis d’Amérique (USA) en 2001 a rencontré un énorme succès immédiat.

Chacun donc peut déposer des livres dont il n’a plus l’utilité ou qu’il souhaite faire partagés à d’autres dans cette boîte aux livres, les livres sont donnés définitivement à d’autres.

Installé aux abords de l’école, ce libre-service est à tous, pas seulement aux familles de l’école uniquement.

 


Retrouvez, ici notre ancien article consacré au BibliOParc à Bordeaux.


 

Arrivé plus tardivement en France, à partir de 2003, il s’est développé grâce aux médias français écrits ou télévisuels qui en ont fait l’apologie et vanté ses mérites.

Au début de l’année 2009, Todd Bol habitant de la ville d’Hudson dans le Wisconsin (USA) a entrepris de construire et de planter devant chez lui, comme l’est une boîte aux lettres, une mini-bibliothèque en forme d’école en hommage à sa mère, qui était une ancienne enseignante passionnée de lecture.

Il l’a remplie avec des livres et l’a placée en libre accès pour tous.

La première Little Free Library construit par Todden hommage à sa mère

La première Little Free Library construit par Todden en hommage à sa mère

Ses voisins et ses amis, trouvant l’idée lumineuse, lui ont emboité le pas et de nombreuses bibliothèques gratuites ont vu le jour dans cette ville, installées comme une boite aux lettres dans leur cour avant.

Sur chacune, une mention était inscrite « livres gratuits ».

Cela a inspiré d’autres personnes et d’autres organismes par la suite, avec quelques différences notables…

slideshow_0015_Stars

Bibliothèque en libre accès devant le domicile d’une écolière américaine.(Little Free Library)

slideshow_0013_RBTrellis

Bibliothèque en libre accès devant le domicile d’une écolière américaine.(Little Free Library)

slideshow_0003_DaneCountyCreditUnion3 slideshow_0001_CAPoppyBFront slideshow_0020_Africa1

Depuis, une organisation Little Free Library  vise à promouvoir cette action à travers le monde.

On en trouve même en Corée du Sud, l’idée a fait le tour de la planète et revient en France sous un autre aspect.

[Vous souhaitez en lire plus, merci de valider votre achat…]

[yawap auth=’305092/1309625/1056471′]

Type de Bibliothèque gratuite dans un parc en Corée du Sud

Type de Bibliothèque gratuite dans un parc en Corée du Sud

L’initiative dont nous allons parler s’inspire plus de Books-n-Parks,  un programme commun entre la Direction des Parcs, des Loisirs et de la bibliothèque municipale de la ville de New Haven dans le Connecticut aux États-Unis. (USA)

L’idée est simple, installer des boites jaunes étanches dans des parcs et jardins publics remplies de livres gratuits afin de favoriser la lecture dans les quartiers populaires et permettre à un grand nombre un accès a des œuvres variées et d’endiguer l’illettrisme.

Des bénévoles passent régulièrement recharger les boites et contrôler leur contenu.

edgewood-fall

Une version simplifiée totalement déconnectée d’Internet et baptisée « Boîte à Lire » fleurit dans plusieurs villes de France, dont Bordeaux et son agglomération proche.
Dans cette agglomération, la première Boîte à lire a été inaugurée en 2009, dans le parc du quartier Saint Genès, à l’initiative de « Bordeaux 5 de Cœur », association de quartier qui œuvre pour le renforcement du lien social et le « mieux vivre ensemble ».

Le principe est simple : donnez, empruntez et partagez le livre qui vous plaît.

C’est l’occasion pour les habitants du quartier de se rencontrer et d’échanger autour d’un livre ou encore de réapprendre le plaisir de lire.

Chaque boîte peut contenir près de 80 livres et coûte aux alentours de 500 euros.

A travers cette initiative, l’association Bordeaux 5 de cœur veut renforcer le lien social dans les quartiers et encourager le partage des livres entre habitants.

La première armoire installée était tout en plexiglas, quant à la seconde, elle est constituée de bois et  de plexiglas.

La première boite à lire a été installée en 2010 dans le quartier Saint-Michel.

On en compte aujourd’hui plus d’une dizaine en service sur Bordeaux, 18 autres boites sont également prévues et devraient voir le jour très prochainement.

Toutes les personnes qui souhaitent laisser des livres gratuitement pour d’autres personnes  car elles en n’ont plus l’utilité, ou bien parce qu’elles aimeraient que d’autres  les lisent et les aiment peuvent les déposer dans ces abris.

Tous les types d’ouvrages peuvent être amenés dans ces lieux, les revues et les magazines sont aussi acceptés.
Toutes ces bibliothèques ont été installées dans des lieux choisis au préalable afin de favoriser des endroits calmes et agréables, dans des jardins publics, avec par exemple des aires de jeux ou des bancs à proximité.

Ce concept plaît aux habitants des quartiers concernés, le succès est au rendez-vous.

De nombreuses boites gérées  maintenant par la direction des parcs et jardins de Bordeaux, sont disponibles à travers l’agglomération et proposent aux promeneurs-lecteurs de lire, prendre ou déposer librement un ou des livres dans la boite.

La conception des boites à lire est désormais prise en charge par la Ville : les parcs et jardins les réalisent en matériaux durables et la Bibliothèque participe à leur alimentation.

On notera quelques incivilités, tags, détériorations, mais la ville de Bordeaux est très réactive et procède rapidement à la restauration des bibliothèques. De plus ces incivilités sont rarement commises dans les parcs publics car heureusement il y a encore des gardiens qui veillent à la tranquillité des lieux et ces parcs sont fermés au public la nuit, contrairement à d’autres villes françaises.

En conclusion, on ne peut que saluer cette brillante initiative créée au départ par l’association « Bordeaux 5 de Cœur » et féliciter la reprise du flambeau par la municipalité de Bordeaux, grande et belle idée de partage 😉 .

 

DSCN7055 (Copier) DSCN7057 (Copier) DSCN7059 (Copier) DSCN7060 (Copier) boate_10

boate_14

boate_11 boate_12 boate_13 BoiteALireBordeaux

[/yawap]

Merci d’avoir lu et acheté cet article, à bientôt.

Publicité:

Contactez-nous

Vous avez une question concernant le site web pau-circulation.fr ? Ce site est indépendant de la ville de Pau et de son agglomération, nous ne pouvons pas résoudre les problèmes et les conflits les concernant. Merci de votre compréhension.

En cours d’envoi

- © 2017 pau-circulation.fr - Tous droits réservés -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?