exemple_BHNS_small

De la gare à l’hôpital, le bus à haut nouveau de service (BHNS) est prêt à être réalisé, dans la nouvelle version présentée jeudi par François Bayrou, Maire de Pau.

Le tracé partira de la gare S.N.C.F puis montera l’avenue Napoléon-Bonaparte, la rue Léon-Daran, la rue Gambetta, le cours Bosquet, la place d’Espagne, la rue Jean-Monnet, la rue des Alliés/la rue Palassou et Carnot, le cours Lyautey/l’avenue Dufau, le rond-point de la commune, les allées Catherine-de-Bourbon, Il tournera à droite pour prendre le boulevard de la Paix et pivotera vers le centre hospitalier.

Le tracé de la ligne prévue pour septembre 2018 (zoomez sur la carte pour plus de détails)

Le cours Lyautey et l’avenue Dufau seront entièrement réaménagés, de même que le boulevard de la Paix

Des prolongements sont déjà imaginés vers le Nord (en lien avec l’implantation du futur parc des expositions), et vers le Sud (à travers le futur quartier Rives du gave) [anciennement Porte du Gave]et éventuellement la création d’une ligne Est-Ouest…

Plusieurs parcs-relais  sont prévus:

  • Un de 150 places en surface, autour de l’hôpital, « sur un foncier qui appartient à la Ville et à l’établissement de santé. »
  • Un autre de 200/500 places se situera à l’angle du boulevard de la Paix et des allées Catherine-de-Bourbon.
  • Un autre de 1000 places mutualisées se profile avec l’implantation de futur parc des expositions.

Le schéma d’urbanisme est prévu pour 2020 – 2025 avec à la clef, la construction de 1 000 logements non loin du futur parc des expositions.

La rocade nord située à la sortie de l’autoroute sera réaménagée et un nouvelle axe de communication sera créé de la rocade vers l’hôpital dans un second temps.

Les chiffres:

Le début des travaux commencera avant la fin décembre 2014, le montant total estimé pour ce projet est de 51,6 M€ HT contre 66,16 M€ (Projet ultérieure de Martine Lignières-Cassou) soit une économie de 15 M€ après l’ajustement du tracé dans le centre-ville.

Le temps du chantier est raccourci d’un an avec la suppression du passage du B.H.N.S dans les rues Carnot et République (devant les halles).

Les travaux réalisés sur la commune de Pau, seront à la charge du S.M.T.U, c’est-à-dire à 94 % (48,5 M€), par l’agglomération à 3,3 % (1,7 M€) et donc la commune à 2,8 %(1,4M€) Aujourd’hui, il reste encore à choisir le matériel.

La mise en service définitive est estimée vers septembre 2018 suivant les conditions météorologiques et autres évènements pouvant occasionnés des retards.

 

1714947_carte

Tags:
1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.

  1. Pas Content 4 années Il y a

    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/10/18/des-riverains-du-boulevard-de-la-paix-remontes,1215780.php

    Pau : des riverains du boulevard de la Paix remontés contre le projet de bus

    Pour eux, c’était certain. Avec François Bayrou à la mairie, plus de bus-tram, et donc plus de passage par le boulevard de la Paix. Mais en lisant la presse, plusieurs riverains impactés par l’ancien projet de bus-tram de Martine Lignières-Cassou ont déchanté. En effet, la nouvelle version de première ligne de bus à haut niveau de service passe bien par le boulevard de la Paix. Pour rejoindre l’hôpital et desservir le quartier d’Ousse-des-Bois depuis les allées Catherine de Bourbon.

    Bernard Fralin est situé au carrefour de l’avenue du Loup et de la rue des Camélias, tout près du boulevard de la Paix. À l’origine, le bus-tram devait lui prendre 100 m2. En 2013, il était monté au créneau avec les autres riverains touchés, dont certains (une dizaine) devaient même voir leurs maisons abattues. Avec l’élection de François Bayrou, il pensait ne plus avoir de soucis.

    Il a donc été surpris de recevoir un coup de fil de la Sepa (Société d’équipement des Pays de l’Adour) hier matin dès 9 heures. “Une dame m’a annoncé qu’on allait à nouveau me prendre 100 m2 de terrain, raconte-t-il. Pendant la campagne, François Bayrou disait qu’il allait stopper le projet de bus-tram et les expropriations. Finalement, c’est comme avant ! Monsieur Bayrou s’est fichu de nous, alors que nous avons voté pour lui. Ce n’est pas honnête. Tout cela pour ne pas perdre l’argent des subventions, alors qu’on pouvait passer par le boulevard Hauterive”.

    Cette dernière option avait en effet été évoquée par le candidat Bayrou pendant la campagne (lire notre édition du 19 février). Et même juste après l’élection (lire dans notre édition du 8 avril) Mais par la suite, la nouvelle équipe municipale a révisé ses plans (lire par ailleurs). Le 6 juillet, François Bayrou affinait le tracé. Mais la partie “Allées Catherine de Bourbon-Hôpital” n’était pas encore définie. Ce qui a été fait jeudi.

    Du coup, les riverains impactés s’apprêtent à se remobiliser. Au garage Renault, Christophe Lasmazères se sent lui aussi trahi. “Comme François Bayrou a été élu, j’ai finalement investi dans du carrelage, de la remise aux normes, alors qu’avant je pensais déménager, confie-t-il. J’ai l’impression qu’on nous a fait un enfant dans le dos”.

    Jean-Paul Brin : “Il y aura une concertation”

    Pourquoi l’option du passage par le boulevard Hauterive a-t-elle été abandonnée ? “L’enjeu de la desserte d’Ousse-des-Bois était un axe majeur de la déclaration d’utilité publique, explique l’adjoint Jean-Paul Brin. Avec notamment, à terme, une potentialité de 1 000 logements supplémentaires sur le secteur du boulevard de la Paix. Alors que, suite à une modification du Plan de prévention des risques d’inondation, tout est devenu inconstructible derrière la maison de la Nature (ndlr, autour du boulevard Hauterive). […] Boulevard de la Paix, il reste quelques cas qui posent problème. Tout le reste a été traité. Mais il y aura une concertation. Il y a des explications à donner aux riverains”.

- 2019  - pau-circulation.fr © -

- Tous droits réservés - All rights reserved -

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?