samedi 24 août 2019
Accueil / Années / 2013 / A65: Autoroute obligatoire pour les 7,5 tonnes

A65: Autoroute obligatoire pour les 7,5 tonnes

a65_obligatoire8785T

Dans un communiqué de presse, le préfet de la région Aquitaine indique qu’à partir du lundi 18 novembre 2013, une interdiction de circuler pour les poids lourds en transit de plus de 7,5 tonnes sur le réseau parallèle à l’autoroute A65 sera effective.

Cette interdiction a été prise en commun avec les présidents des conseils généraux de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ainsi que les maires concernés et elle s’appliquera à l’ensemble de l’itinéraire routier entre Langon et Pau.

Ne sont pas concernés par cette interdiction les transports exceptionnels, les tracteurs, les matériels agricoles et les matériels de travaux publics, les véhicules exerçant une mission de service public, de secours ou servant à l’enseignement de la conduite. La desserte locale reste quant à elle autorisée.

L’autoroute A65 a abaissé sa grille tarifaire afin de proposer des réductions aux poids-lourds qui l’emprunteront.

2013-11-12-Interdiction circulation PL-A65 – 0,10 Mb – 12/11/2013

Lire à nouveau

Hausse des tarifs A65 et A63

Malgré l’annonce faite par le gouvernement du gel des tarifs cette année à compter du …

Un Commentaire

  1. Communiqué de Presse du CG64:
    Circulation des Poids Lourds entre Pau et Bordeaux

    Mercredi 13 novembre 2013

    Georges Labazée, Président du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, se réjouit qu’une solution négociée ait pu être trouvée pour régler la question de la circulation des Poids Lourds sur l’axe Pau-Bordeaux.

    En effet, depuis plusieurs mois les Conseils généraux concernés travaillaient en concertation avec l’Etat pour la mise en œuvre d’une interdiction de circulation pour les véhicules de plus de 7,5 tonnes sur l’ensemble de l’axe parallèle à A 65 entre Pau et Langon. Les motivations de cette décision sont clairement fondées sur la prise en compte de l’amélioration de la sécurité routière et d’une diminution des nuisances subies par les riverains.

    Ce choix ne pouvait être mis en œuvre sans associer les professionnels de la route. Nous sommes donc très heureux que des adaptations tarifaires aient pu être trouvées afin de diminuer le surcoût que cela peut représenter pour ces usagers de la route.

    Le Conseil général restera très attentif aux résultats suite à la mise en œuvre de cette décision et reste à l’écoute des représentants des professionnels du transport routier.